la semaine dernière se tenait le 

 

086

084

085

 

où je me suis rendue accompagnée de mes copinautes

 

087

 

 

petit salon mais énormément de monde et de la laine, de la laine de la laine ........

 

20170315_081253

20170315_081220

088

 

et de très belles laines, des pures laines, des shetland, des alpaca, des soies, des tweeds, des designers, des fibres, 

des marques prestigieuses

et des coloris superbes

bref un salon comme je n'en avais encore jamais vu

 

0aec31770f90cf1481a1c5cfc27bdceb

 

je me suis laissée tenter par quelques petits achats parmi ces matières précieuses et surtout par ce livre, un véritable coup de coeur avec ,le modèle couverture que je compte bien réaliser  

 

puisque nous étions à Edimbourg, imprégnées des aventures d'Harry Potter, nous sommes parties en repérage

 

JK Rowling a déménagé à Edimbourg dans les années 1990, et c'est là qu'elle a commencé à écrire Harry Potter. Depuis, la capitale écossaise a joué dans la gloire reflétée d'être la ville qui a tant inspiré dans la série. Les fans auraient bien du mal à nier que la ville, avec ses tourelles médiévales, ses ruelles étroites et son architecture pierreuse, est indubitablement «Hogwartsian». Le voyage de la culture vous apporte quelques emplacements à travers la capitale écossaise qui rendra n'importe quel buff de Harry Potter faible aux genoux.

 

 

139

137

138

 

L'Elephant House surplombe le Kirkyard de Greyfriar , cimetière franciscain de la vieille ville d'Édimbourg . C'est à partir de ce cimetière que Rowling s'est inspirée directement du cimetière de Tom Riddle, présenté dans The Goblet of Fire . Le parallèle entre les deux cimetières est étrange compte tenu qu'il abrite également les tombes de l'aristocrate de la vie réelle Thomas Riddell esq et son fils, également Thomas Riddell. Les fans diaboliques viennent au cimetière tous les Halloween comme un hommage, pour se battre au-dessus de la tombe de la «vie réelle» Voldemort.

 

100

105

107

108

103

 

École de George Heriot

Directement derrière le cimetière de Greyfriar se trouve l'école de George Heriot . Il faut à peine imaginer pour voir Poudlard dans l'architecture de l'école. Le toit en tourelle et la façade en pierre correspond exactement à la description de l'école magique dans le roman. Rowling ne s'est pas seulement inspiré de l'architecture de l'école. Elle a modélisé le système de la maison de Poudlard sur celui en place chez George Heriot. Les maisons de Heriot Château, Lauriston, Raeburn et Greyfriars correspondent à Ravenclaw, Serpentard, Gryffondor et Hufflepuff de Rowling.

École George Heriot, Place Lauriston, Édimbourg, Royaume-Uni

École de George Heriot | © Ben Heathwood / Flickr

 

 

Victoria Street

Juste au-dessous de la maison d'éléphant se trouve la rue Victoria. La rue étroite et courbe, avec des bâtiments rocailleux de grande hauteur et des toits pointus, fait que le ruisseau Diagon est immédiatement à l'esprit. En effet, c'est ici que Rowling a été inspirée pour créer la rue magique de shopping. AHA HA HA Jokes et nouveautés, au bas de la rue, ont un signe dans leur fenêtre d'avertissement les touristes à ne pas confondre leur boutique pour une prise de vie réelle sur Weasleys 'Wizard Wheezes. Pendant ce temps, pendant les années 1990, une banque RBS et un magasin stationnaire étaient situés dans les mêmes positions sur la rue Victoria que Gringotts et Flourish et Blotts sont sur l'allée de Diagon.

Victoria Street, Édimbourg, Royaume-Uni

 

victoria-street-and-west-bow

 

130

 

voilà pour harry Potter, sans oublier les incontournables

 

039

045

052

058

059

060

063

092

111

133

134

136

146

151