un petit arrêt à Pont-Aven 

 

001

002

003

004

005

007

 

Pont-Aven doit sa notoriété à l’école de peintres qui a eu Paul Gauguin pour maître. Nombreux sont les artistes à avoir été charmés par les lumières exceptionnelles de ce village.

En flânant le long de l’Aven ou en franchissant les passerelles, il est facile de comprendre pourquoi les artistes ont adoré. Pont-Aven n’a rien perdu de son cachet.

008

 

nous empruntons l'itinéraire piéton qui longe l'Aven et traverse un canal d'amenée au moulin de Poulbouars

009

010

 

Avant les peintres, ce sont les moulins qui ont fait la réputation de la ville. Puis au XIXème siècle une colonie d’artistes s’y installe et donne de nouvelles couleurs au village.

011

 

le jardin construit sur in îlot prolongé d'un déversoir, témoigne de lamanière dont l'eau était distribuée. 

Les vannes sont encore en place.012

 

D'anciens lavoirs et escaliers de pierre jalonnent la promenade

013

014

 

Une stèle en granit et un médaillon en bronze de Françoise Trin rendent hommage à Xavier Grall ( 1930 - 1981)

Poête, écrivain et journaliste, auteur de nombreux textes sur la Bretagne parmi lesquels un recueil intitulé " Rires et pleurs de l'Aven "

Très attaché à sa terre natale, le symbole de la Bretagne, une hermine, cotoi l'écrivain sur le médaillon.

Etabli dans un hameau de la campagne nizonnaise, cette promenade lui a été dédiée en 1985

015

017

018

019

020

 

027

 

Adossé à la cale du pont, un charmant petit édifice attire l’attention. Ce sont les toilettes publiques. Construites en 1932 pour cet usage, elles sont esthétiquement bien intégrées dans le paysage.

028

029

030

 

Aujourd’hui les artistes sont toujours présents. Vous pouvez flâner dans plus de 60 lieux d’expositions, galeries et ateliers et découvrir le musée de Pont-Aven qui vous dévoile l’aventure de l’Ecole de Pont-Aven. De nombreuses boutiques de déco avec des artisans d’art et des boutiques de mode sont aussi installées à Pont-Aven.

023

021

022

 

c'est cet artisan d'art qui a obtenu ma préférence, un vrai coup de cœur

Gilbert LIBLIN